Comprendre les abeilles et pratiquer une apiculture respectueuse de leur nature

Johannes Wirz, apiculteur et chercheur à la Section des Sciences de la Nature au Goetheanum, montre dans cet article bien documenté que la santé des colonies d’abeilles dépend largement de la conduite apicole elle-même. Il propose d’abord une définition d’une pratique apicole respectueuse de la nature de l’abeille, telle que l’ont développée les pionniers de l’apiculture biodynamique en s’appuyant sur les propos de Rudolf Steiner. Il présente ensuite toute une série d’études qui démontrent scientifiquement les trois caractéristiques essentielles de la vie des colonies d’abeilles : la reproduction par l’instinct d’essaimage, l’élaboration des rayons par construction naturelle (sans support) et la fécondation sur place de la reine (sans élevage artificiel de reines).
Il est clair que le respect de ces trois facteurs fondamentaux crée de réelles possibilités d’amélioration durable de la santé et du bien-être des abeilles. Il est donc conseillé de les intégrer comme des normes dans tous les modes de conduite apicole, et ce non seulement par souci éthique de respect de l’animal.

Lire l’article en PDF